Dans le labo

Qu’est-ce que certifie exactement une certification ?

angel barrera | 2013-09-24

Nous entendons souvent les gens parler de certifications dans le café (et dans le monde de l’alimentaire en général) et les lier directement à la qualité. Mais, qu’est-ce que celles-ci  certifient exactement? Sont-elles des signes ou des paramètres de qualité ?

Pour commencer, il faut les connaître (ou les reconnaître selon les cas). Quelles sont les certifications les plus reconnues que nous retrouvons dans l’univers du café ?

Il y en a certainement beaucoup, mais nous essayerons ici de citer les plus connues et les plus utilisées.

 

Système de production

Agriculture biologique

Certainement l’une de plus reconnues, comme pour d’autres produits alimentaires (et pas uniquement alimentaires d’ailleurs), cette certification assure une façon de produire respectant un cahier des charges bien rigoureux et une tolérance zéro concernant la non utilisation de produits chimiques.

La production, ainsi que la consommation biologique dans le café, ont deux types d’adhérents : ceux qui cherchent à gagner un marché existant (côté producteur comme côté torréfacteur) et ceux qui le font par conviction ou avec leur propre philosophie de l’agriculture biologique.

 

Modèle commercial

Max Havelaar

Cette certification, qui fait partie du Fair Trade International, ne vous est certainement pas inconnue. Il s’agit effectivement de la certification la plus reconnue en termes de modèle commercial utilisé entre le monde des producteurs et celui des consommateurs.

Qu’est-ce qu’elle vous assure ?

Que les producteurs et/ou coopératives bénéficiant de cette certification ont reçu pour leur café une somme supérieure au prix moyen international.

 

Système de production y compris les aspects sociaux et/ou environnementaux

Ces certifications assurent non seulement un système de production bien spécifique, mais aussi la prise en compte dans leur cahier des charges d’aspects sociaux, comme leur impact social sur les communautés où le café est produit (4C, UTZ), ou environnementaux, tel que leur impact sur l’environnement local (Rainforest Alliance, Bird Friendly).

 

Certifications liées à l’origine

De plus en plus présentes dans le monde du café (l’IGP en Colombie depuis quelques années, l’AOC du café d’Apaneca au Salvador, etc), les certifications liées à l’origine assurent un peu plus que la provenance d’un café. Elles sont censées assurer de la typicité intrinsèque du produit ainsi que sa spécificité liée à son lieu de production. Concrètement, cela veut dire que le cahier de charges d’un café ayant cette certification comprendra deux aspects :

-  Délimitation de son lieu de production (avec le respect du nom en conséquence)

-  Respect d’une typicité sensorielle (dans les grandes lignes, qu’elle est la différence entre un café de Colombie et celle d’un café guatémaltèque?)

 

Alors… et concernant la qualité ?

Chacune de ces différentes certifications vous assurent le respect d’un cahier de charges bien défini sur les différents aspects qu’elles veulent garantir.

Nous avons vu passer toutes les certifications, et nous pouvons vous dire une chose certaine (ou peut-être deux…), concernant la qualité :

  • Soyez vous-même (et votre cuillère) le certificateur !
  • Méfiez-vous des gens qui essayeront de vous assurer un aspect qui n’est pas pris en compte (et donc pas garanti) par une certification.

Nous vous invitons à regarder cette vidéo (en anglais) d’un de nos partenaires producteurs, concernant les avantages et défis du café biologique au Brésil.

Si la vidéo ne s'affiche pas correctement, visualisez la version en ligne ici

 A bientôt,

L’équipe Belco


Je m'abonne à la newsletter Belco :
logo BELCO

Retrouvez-nous sur :


Contactez-nous

Appelez-nous au 05 56 16 56 56

Du lundi au vendredi de 09h00 à 19h00

ou


Contactez-nous directement

sur notre formulaire en ligne.

Mentions légales | Notre politique de confidentialité | CGV