Sourcing & caféiculture

Ulaya anapenda kahawa*  (3/3) !

angel barrera | 2015-12-08

*L’Europe aime le café, en Swahili. Le Swahili est l’une des langues les plus rependues en Afrique de l’Est de nos jours.

TANZANIE

Notre expérience en Afrique de l’Est s’est achevée en Tanzanie, pays dont bon nombre de professionnels du café ont pour habitude de dire de son café que « c’est un bon café, propre, fruité, acidulé ..., ce n’est pas un Kenya, mais au moins ce n’est pas aussi cher !». Dans tous les cas, ces deux pays ont toujours été comparé pour leurs prix et qualité. Essayons d’y voir plus clair dans leurs points communs et différences et découvrez la sélection que nous vous avons concocté pour 2015/2016 !

Classification des cafés - AA, A, PB Classification des cafés

TANZANIE - KENYA MÊME COMBAT !

La Tanzanie, tout comme plusieurs pays de l’Afrique de l’Est, a hérité d’une histoire britannique qui a impacté sa filière café. Le pays a une bourse nationale du café (à Moshi, donc pas dans la capitale comme au Kenya) et en tant que produit agricole, le café y est pratiquement aussi contrôlé et protégé qu’au Kenya.

UNE CLASSIFICATION DES CAFÉS LIÉE A UN PROFIL DE TASSE

Le système de classification des cafés est aussi basé sur les tailles de grains, mais d’une façon différente à celle du Kenya.

La Tanzanie utilise principalement la variété N-39, plus proche génétiquement du Typica que du Bourbon (comme c’est le cas chez les SL Kenyans). Les SL Kenyans sont capables de produire de plus gros grains, mais aussi plus denses que le N-39 Tanzanien.  Un AAA en Tanzanie ressemblera donc beaucoup à un Kenya AA, les AB Tanzaniens ressembleront plus à un AA/AB au Kenya, et les cafés classés AB seront encore plus petits.

Une chose importante à remarquer : la différence de taille en Tanzanie est plus liée au profil de tasse qu’à la qualité, ce qui n’est pas le cas au Kenya.

Par exemple, au Kenya, sur un même lot de cerises traitées et triées selon le système de classification national, un AA serait toujours supérieur à un AB. En Tanzanie, un AA (on se base ici sur nos expériences de dégustations) aura des acidités élevées, tandis que les AB seront plus doux. Les AA seront donc des cafés très vifs, tandis que les AB donneront des cafés filtres doux.

LE DÉFI: MAÎTRISER LA PRÉPARATION DES CAFÉS !

La principale différence, c’est la façon de traiter le café. Au Kenya, nous vous avions expliqué ici que la préparation du café est issue d’un long savoir-faire (avec le double lavage). En Tanzanie la plupart des caféiculteurs, au lieu de vendre leur café encore en cerises, font eux-mêmes le dépulpage et le vendent déjà en parche.

Nos différentes expériences de terrain nous laissent penser que cette façon de procéder rend le suivi et le contrôle de la préparation des cafés plus compliquée. Les producteurs sont vraiment petits (en moyenne 500 arbres) et les lots finaux sont constitués de plusieurs tonnes de café traités de manière hétérogène. Certains cafés n’auront pas subi de processus de fermentation, d’autres arriveront en parches encore trop humides (l’usine devra finir le séchage en four), tandis que d'autres parches arriveront trop sèches ... et tout cela pourra constituer un même lot de AA !!

Qu’est-ce qui est donc en train d’évoluer et quelle était la raison de nos voyages?

ACHETER DIFFÉREMMENT

Au départ, nous achetions avec notre exportateur les lots premium directement aux enchères. Cette méthode n’est toutefois pas toujours idéale. D'abord parce que les cafés dégustés puis achetés sont encore trop frais pour avoir une visibilité sur leur évolution, ensuite cette façon d'acheter ne garantit pas de relations à long terme avec les coopératives et producteurs.

Iyula CPU Iyula CPU

Notre exportateur nous a alors expliqué qu'il avait pour projet d’investir auprès de certaines CPU (les CPU, Central Process Units, qui sont en fait les usines de préparation du café), afin de centraliser la préparation des lots de certaines coopératives/producteurs. Cela permettrait de contrôler entièrement la préparation afin d’obtenir des cafés « fully washed », subissant une phase de fermentation. De plus, cela serait l’occasion de pouvoir acheter année près année les lots des mêmes producteurs.

Nous assurerons ainsi la qualité, la traçabilité et les relations de long terme avec les producteurs.

LA SÉLECTION 2015/2016

Nous avons pris très à cœur cette initiative, sommes venus en Tanzanie, avons visité plusieurs CPU et producteurs, et avons choisi les cafés que nous souhaitions rapporter en Europe !

Nous avons trouvé certains des meilleurs lots dans le sud de la Tanzanie (région de Mbeya), et allons commencer cette année avec 3 CPU + un microlot de AA et AB pour chacune de ces stations de lavage.

Du nord, nous allons travaillé notre premier café LABEL de la région de Tarime, que vous découvrirez sous le nom de « météorite » (lors de la visite des fermes, Angel a  trouvé une météorite de 14 tonnes qu’il a tenté de dompter !!).

meteorite

Nous sommes très fiers d’être les premiers à promouvoir les microlots FW de Tanzanie et d’essayer d’offrir à cette origine la place qu’elle mérite dans le secteur des cafés de spécialité. Nous espérons que vous nous suivrez dans cette quête!

Nous espérons que vous avez apprécié notre série de carnets de voyage africains, qui touche maintenant à sa fin. La plupart d'entre vous ont déjà découverts notre sélection Kényane. Nos lots du Burundi, du Rwanda et de Tanzanie devraient arriver dans une semaine en Europe. Si vous souhaitez quelques échantillons n’hésitent pas à prendre contact avec nous !

Angel, pour l’équipe Belco



Je m'abonne à la newsletter Belco :
logo BELCO

Retrouvez-nous sur :


Contactez-nous

Appelez-nous au 05 56 16 56 56

Du lundi au vendredi de 09h00 à 19h00

ou


Contactez-nous directement

sur notre formulaire en ligne.

Mentions légales | Notre politique de confidentialité | CGV