Rencontre chez COMSA: le café, moteur du développement communautaire

Sourcing & caféiculture

Rencontre chez COMSA: le café, moteur du développement communautaire

Emmanuelle Barrera | 2019-03-06

Marcala, département de La Paz, Honduras.
C'est ici, à la frontière avec le Salvador, qu'un groupe de producteurs chaque jour plus grand s'est donné pour mission de changer la vie de leur communauté en tirant parti du meilleur de ce que la caféiculture avait à leur offrir.

Vue depuis la ferme pilote Finca La Fortaleza, Comsa, Honduras


COMSA (Café Orgánico Marcala SA) fait partie de ces entreprises insolites avec lesquelles nous avons la chance de travailler depuis de nombreuses années. Rodolfo, directeur de COMSA, est un homme à la voix posée, mais à la détermination sans faille. Il se rappelle les débuts de leur aventure avec Belco. 

"Quand j'ai rencontré Angel [NDLR: Directeur du sourcing chez Belco] pour la première fois au salon de la SCA de Rimini en Italie, je voulais le convaincre de déguster nos échantillons de cafés verts et lui présenter notre projet. Angel est toujours très diplomate alors il m'a gentiment dit que Belco n'était pour le moment pas intéréssé par le Honduras. C'est à ce moment que Marcos de Fazenda Ambiental Fortaleza au Brésil est arrivé et m'a sauvé la mise en disant à Angel "Comment ça tu ne travailles pas avec Rodolfo?! Angel tu fais une erreur et tu rates un grand café et de grands producteurs!!"". 
C'est comme cela que l'histoire de Belco et de COMSA a débuté. Hasard ou destin? De 50 sacs en 2014, les cafés de COMSA représentent aujourd'hui 10% de nos achats de cafés en Amérique Centrale.


De gauche à droite: Rodolfo Peñalba, directeur de COMSA, Marjorie, Myriam Elisabeth de la finca Clave de Sol et Susan, productrice salvadorienne

Jouer collectif pour réussir de manière collective

Située à la frontière avec le Salvador, dans l'une des zones ayant vécu les affrontements les plus violents de la guerre civile salvadorienne à la fin des années 80, Marcala est une ville caféière dont beaucoup de producteurs ont gardé un esprit insoumi. Refusant la fatalité d'une caféiculture non rentable, ils se sont retroussés les manches pour faire du café leur principal levier de développement. 

Initiée par Rodolfo et une cinquantaine de producteurs en pleine crise mondiale du café dans les années 2000 (l'histoire ne finit pas de se répéter...) et avec à peine 50 000€ de capital, la société emploie aujourd’hui 150 salariés et représente 1500 producteurs.

Ce qui impressionne dès l’arrivée à COMSA, c’est l’homogénéité du discours et l’importance du travail collectif pour la communauté. Le mot d’ordre: « jouer collectif pour réussir de manière collective».

Leur Vision: le café comme levier du développement humain

Rodolfo Peñalba est un visionnaire. Il a depuis longtemps compris le rôle majeur d'une éduction innovante, critique et analytique dès le plus jeune âge pour changer les habitudes de toute une société. Cette vision, il a su la partager à toute l'équipe de COMSA. Le café, héritage de plusieurs générations à Marcala est ainsi devenu le moyen d'investir concrètement dans l'éducation et les projets sociaux pour les membres de COMSA. L'entreprise met un accent très poussé sur la promotion de la culture biologique et l'accompagnement des producteurs dans la transition du conventionnel vers le biologique.

Vue de la finca Clave de Sol

Quatre principes de COMSA

La vision d'une entreprise est essentielle, mais sa façon de l'incarner rend le résultat beaucoup plus concret et appréciable. Au quotidien chez COMSA, cela passe par quatre principes.

L'EDUCATION
Dès 6 mois et jusqu'à la fin du lycée, les enfants des producteurs reçoivent une éducation particulièrement innovante, basée sur les méthodes d'éducation Montessori et Doman. Donner un sens critique, permettre d'analyser pour ensuite innover; voilà les maîtres-mots de ces écoles qui donnent un nouveau souffle à l'intelligence. 

LA TRANSPARENCE
L’utilisation des ressources financières est connue de tous et les primes "commerce équitable" reçues par COMSA sont réinvesties en grande majorité dans des projets communautaires.

LA FORMATION
Le café étant au centre de leur démarche, un soin tout particulier est donné à la formation des producteurs. Finca La Fortaleza est la ferme pilote de COMSA, dans laquelle toute la méthodologie de l'agriculture biologique est testée et où tous les producteurs reçoivent des formations pour accompagner leurs transitions du conventionnel vers l'agriculture biologique et bio dynamique. L'agricuture biologique est basée sur les 5M de COMSA: les Microorganismes de montagne, les Molécules vivantes, la Matière organique, les Minéraux et la Matière grise.

L'INNOVATION
Dans chacun des projets sociaux portés par COMSA (recyclage des déchets, système de financement, redistribution de la prime équitable, etc.), c'est avant tout l'innovation qui prime.



L'un des salariés de COMSA m'a dit au cours d'une discussion: "aucun de nous, individuellement, n'est plus intelligent que nous tous rassemblés". La force de ce projet est d'avoir réussi à fédérer les producteurs autour de ces 4 enjeux. Au delà d'être une entreprise extrêmement rigoureuse et professionnelle sur le plan du commerce de café, cette visite au Honduras m'a surtout permis de découvrir des personnalités avec un rare niveau d'engagement et des producteurs de génie. La vision du collectif défendue par COMSA est précieuse et vertueuse. Je suis extrêmement fière de voir leur café aussi largement représentés en Europe à travers notre action et j'espère que nous serons toujours plus nombreux à faire parler d'eux.

Cette année: trois producteurs mis en avant

Nous travaillons depuis plusieurs années avec María Dolorez, Betty & Adín et avons cette année augmenté le nombre de sacs achetés pour ces trois producteurs. 


Maria Dolorez Zelaya
Mini Granja Dilma est la ferme de María Dolorez Zelaya. L'action de COMSA s'est concrétisée pour moi au moment où j'ai pu discuté avec cette femme de son parcours de productrice. Initialement "femme de" producteur, COMSA l'a poussée à entreprendre via des ateliers consacrés à l'autonomie financière. Elle a alors eu le courage de demander à son mari le droit de cultiver sa propre parcelle pour gagner sa vie. Partie d'un simple champs, elle a transformé ce lieu en un véritable paradis caféier. Son investissement se voit jusque dans la tasse puisque nous lui avons acheté plus de café cette année, nature et honey.



Miriam Elisabeth Perez

Miriam Elisabeth Perez, aussi appelée Betty, est la productrice de Finca Clave de Sol. C'est une femme d'action et de leadership qui a relevé le défi de produire pour Belco des microlots de plusieurs variétés en 88+. Cette ferme de 9 hectares, gérée en biodynamie et en agroforesterie est la parfaite application des enseignements techniques proposés par COMSA.



Adin Ramos
Finca El Sacrificio est la ferme d'Adin Ramos. Petite ferme de 2 hectares qu'il a aquis avec le temps, Adin a beau être l'un des producteurs les plus excentrés de COMSA que j'ai pu visité, il n'en reste pas moins très appliqué. Tous les principes de COMSA sont ici appliqués avec une zone de recyclage, des arbres fruitiers pour l'auto-suffisance alimentaire et l'application d'engrais biologiques. 

>> Découvrez ces cafés <<


Emmanuelle, pour l'équipe Belco

Je m'abonne à la newsletter Belco :
logo BELCO

Retrouvez-nous sur :


Contactez-nous

Appelez-nous au 05 56 16 56 56

Du lundi au vendredi de 09h00 à 19h00

ou


Contactez-nous directement

sur notre formulaire en ligne.

Mentions légales | Notre politique de confidentialité | CGV